18.3 C
Paris
lundi, août 2, 2021

Tableau électrique : qu’est-ce que c’est ?

Objet de toutes les attentions en termes de sécurité, le tableau électrique est non seulement garant du transfert de l’électricité mais aussi de la protection des personnes et des biens. En effet, c’est l’élément crucial d’une installation électrique dans une propriété.

Sans plus tarder, faisons le point sur le tableau électrique !

Tableau électrique : définition

En général, le tableau électrique se présente sous la forme de rangées de modules qui se situent à l’intérieur d’un coffret. Il compte, environ, entre 1 et 4 rangées, dans lesquelles peuvent s’intégrer jusqu’à 13 modules. Ces derniers dépendent de l’installation électrique réalisée : disjoncteur, télérupteur,  interrupteurs différentiels, etc.

Pour mieux vous expliquer, un tableau électrique, c’est le « cerveau » d’une installation électrique. Il présente une interface entre l’utilisateur et cette installation. Mettre en place un tableau électrique est, alors, obligatoire au bon fonctionnement du système électrique d’une construction.

Puisqu’il est composé de plusieurs éléments, il est considéré comme un dispositif assez complexe. Son composant le plus réputé est, bien évidemment,  le disjoncteur de branchement.

Tableau électrique: à quoi ça sert ?

Les deux premières fonctions du tableau électrique sont liées à sa disposition au sein du circuit électrique de l’habitation. En effet, il concentre l’ensemble des câbles en provenance du réseau ailleurs, ainsi que les branchements qui composent le circuit du foyer à l’intérieur. Il s’agit, à la fois,  d’un relais de commande pour la réception du courant de toute l’installation électrique et d’un centre de commande pour le transfert du courant électrique.

La troisième fonction du tableau électrique tient au fait qu’il insère des dispositifs de sécurité à déclenchement automatique et manuel qui présentent la première ligne de protection de toute l’installation électrique. Il permet de protéger les habitants d’une habitation contre les risques d’électrocution, les courts-circuits, les surcharges, les incendies et autres.

Le quatrième rôle du dispositif dont on parle est d’accueillir les automatismes liés à la domotique qui vous permettent de contrôler plusieurs affaires dans l’habitation, sans faire le moindre effort.

De quoi est composé le tableau électrique ?

Un tableau électrique se compose d’éléments incontournables mais également de composants qui diffèrent selon les besoins électriques d’une propriété. Il doit toujours disposer d’au moins 20 % d’espace accessible pour pouvoir contenir des modules électriques en plus.

En fait, le tableau électrique se compose principalement de deux types de protection :

  • Les interrupteurs différentiels coupent momentanément l’alimentation du circuit en cas de fuite de courant électrique dans le but d’éviter les risques d’électrocution.
  • Les disjoncteurs ont pour rôle de détecter les courts-circuits et les surintensités et permettent de protéger les biens en coupant le courant dans l’instant.

 Selon les régions, il est possible qu’un tableau électrique soit également équipé d’un parafoudre.

Où est mis en place le tableau électrique ?

Le tableau électrique se pose normalement dans le logement, particulièrement dans l’espace technique électrique du logement (ETEL).  Ce dernier est réservé exclusivement à l’alimentation électrique et aux dispositifs de protection, de commande et de contrôle de l’installation.

La gaine technique logement (GTL), placée dans l’ETEL, permet de faire passer les gaines et de fixer le tableau regroupant tous les équipements de commande, de protection et de communication du logement. On peut y distinguer trois principales parties :

  • La platine d’abonné
  • Le tableau électrique
  • Le coffret de communication

On se basant aussi sur :

Positionnement : la boîte électrique doit être placée à une hauteur de  1m minimum, à 1,80m.

Dimensions : Normalement le tableau électrique standard doit avoir :

Largeur = 25 cm ;

Hauteur Tableau électrique = 22,5 cm ou plus (TR) ;

Profondeur ≥ 20 cm.

La platine d’abonné comprend le compteur électrique, permettant de comptabiliser la consommation électrique du logement, et le disjoncteur d’abonné qui vient de compléter la platine.

Quant au coffret de communication posé dans la GTL, celui-ci sert à déployer un réseau de prises multimédia distribuant la connexion internet/TV dans tout le logement.

Combien coûte un tableau électrique et son installation ?

Le coût d’un tableau électrique varie généralement et moyennement entre 100 (€) et 600 (€). Cela dépend de son type, qu’il est nu ou pré-équipé, et des modules dont il est doté.

En addition, la mise en place d’un tableau électrique dépend de plusieurs éléments comme le nombre de modules à poser ou encore l’état de l’installation électrique déjà existante.

Un professionnel en électricité peut vous présenter une facture présentant un montant compris entre 250 (€) et 1 000 (€) pour l’installation d’un tableau électrique.


Comment déboucher des toilettes efficacement ?

Il arrive parfois que l’eau s’évacue lentement ou non plus dans vos toilettes. Ne vous cédez pas à la panique, car personne...

Quel revêtement extérieur décoratif adopter ?

Il n’est pas toujours évident de trouver un revêtement pour votre extérieur, et ce en raison des différents types de revêtement proposés...

Tous les types de travaux de maçonnerie

La maçonnerie représente un domaine qui entre dans le secteur du bâtiment.Elle regroupe différents types de travaux qui nécessitent des connaissances spécifiques...

Articles récents

Comment déboucher des toilettes efficacement ?

Il arrive parfois que l’eau s’évacue lentement ou non plus dans vos toilettes. Ne vous cédez pas à la panique, car personne...

Quel revêtement extérieur décoratif adopter ?

Il n’est pas toujours évident de trouver un revêtement pour votre extérieur, et ce en raison des différents types de revêtement proposés...

Tous les types de travaux de maçonnerie

La maçonnerie représente un domaine qui entre dans le secteur du bâtiment.Elle regroupe différents types de travaux qui nécessitent des connaissances spécifiques...

Comment procéder au ramonage de sa cheminée sans se ruiner ?

Deux fois par an, la cheminée devra être ramonée. Un premier ramonage est effectué avant la saison de chauffe et une seconde...

Les 3 conseils pratiques pour un transfert de bail

Vous avez forcément déjà entendu parler de transfert de bail sans toutefois savoir exactement ce que c’est. Cet article fait le point...