Comment réaliser une fondation pour un muret ?

0
156
muret

La construction d’un mur passe normalement par la réalisation d’un muret pour assurer sa solidité. Vous devez aussi faire les choses correctement pour réaliser la fondation de ce dernier. En effet, quelques étapes peuvent être prises en compte pour obtenir une maison parfaitement solide répondant à vos attentes. Vous serez à l’abri d’un effondrement du mur à l’avenir.

La réalisation d’une fondation repose toujours sur un bon calcul

Vous devez déterminer les dimensions de la fondation que vous voulez faire avec cette première étape. Il est important de connaitre l’épaisseur ainsi que la hauteur des travaux prévus pour trouver la largeur idéale. Cela est aussi le cas pour la profondeur qui ne doit pas être choisie au hasard.

Il vaut mieux prévoir une épaisseur de 30 cm contre 40 cm de largeur au minimum pour obtenir une fondation solide. Vous êtes libre de faire appel à un maçon professionnel au cas où vous aurez du mal à vous décider.

Il est aussi important de délimiter la fondation

Vous pouvez commencer à délimiter la zone d’emplacement de votre muret après le dimensionnement. Assurez-vous que la fondation que vous réaliserez s’adapte au périmètre de votre futur mur. Il vaut mieux alors tracer les repères en vous basant sur un plan à échelle. Pensez en même temps à poser des piquets sur les angles de votre prochain muret.

Un simple cordeau peut suffire pour relier les piquets entre eux. Vous devez avoir une première image de la future construction en regardant la ficelle. En tout cas, assurez-vous d’être en droit de mener votre projet.

La fouille ne doit pas être négligée

La fouille est une étape qui vise à établir une tranchée sur l’ensemble de votre mur. Vous devez faire attention à obtenir la profondeur adéquate quand vous creuserez à l’aide d’une pelle ou d’une pioche. En outre, il est important de travailler tout en vérifiant constamment l’aplomb. Un fil ordinaire et un piquet peuvent suffire pour vérifier cela. 

N’oubliez pas d’ajuster manuellement le fond de la dameuse pour obtenir une fondation parfaitement plate. Cela garantira aussi la planéité de votre muret. Vous allez ensuite ajouter une dizaine de centimètres de gravier dans le trou. Celui-ci doit être à forte granulométrie, mais aussi parfaitement lisse.

Le ferraillage vient ensuite

Notez avant tout que le ferraillage n’est pas indispensable si le muret est construit avec une hauteur inférieure à 50 cm. Par contre, cette étape devient incontournable pour une construction plus haute. Vous allez alors poser des cales avec une épaisseur de quelques centimètres chacune. 

Il est important de vérifier que celles-ci s’appliquent efficacement sur le gravier. Il ne reste plus qu’à ajouter le ferraillage à une distance de 4 cm des bords de votre fondation au minimum. Les ferraillages peuvent être reliés entre eux à l’aide d’un fil de fer.

Il ne reste plus que le coulage de béton

Le coulage de béton vient en dernier lieu pour assurer la réalisation de votre fondation de muret. Vous n’aurez aucun souci à vous faire du début jusqu’à la fin si vous décidez de faire appel à un maçon professionnel comme sur ce site : https://www.entreprise-maconnerie-74.fr/

La préparation du béton ne prendra pas beaucoup de temps avec un tel équipement. Cela est aussi le cas pour l’écoulement à l’intérieur de la fouille. Il faut en outre se prémunir d’une brouette pour travailler plus vite. Il est aussi conseillé de travailler à deux et laisser le tout sécher pendant 48 h. Vous pouvez ensuite réaliser votre muret à la fin de ce délai.