Guide d’achat d’un composteur

0
2303
Conseils pratiques pour bien choisir son composteur

Il existe différents types de composteurs. Votre choix doit impérativement se faire compte tenu de vos besoins et de l’espace disponible dans votre jardin. Optez pour un modèle qui propose une aération optimale. Il doit également comprendre une ouverture facile pour que vous puissiez déposer vos déchets sans trop de peine et que vous puissiez mélanger le compost. Il est préférable de choisir un composteur dont le sommet est amovible. Enfin, assurez-vous que votre composteur soit démontable et doter d’une trappe de récupération, pour que vous puissiez prendre le compost mature. Voici un guide pratique qui vous aidera à faire votre choix dans les meilleures conditions.

Toutes les caractéristiques du bac à compost

Parmi les composteurs les plus répandu actuellement, on note le bac à compost en plastique ou en bois. Si vous avez un jardin de petite surface, notamment 300m² tout au plus, ce modèle est à privilégier. Particulièrement apprécié pour sa grande résistance, le bac en plastique peut faire face à l’humidité et encaissera parfaitement la chaleur émise par le compostage. Quant au bac à compost en bois, il est moins robuste. Cependant, il a l’avantage d’être plus esthétique. Il offre aussi au compost une meilleure protection contre les températures extrêmes et les intempéries. Pour un jardin de 300m², le bac à compost classique fera l’affaire. Sa contenance est de 300 litres. Il vous permettra d’obtenir un compost mature sur une durée de 4 à 6 mois. 

Tour d’horizon sur les particularités d’un lombricomposteur

Pour produire du compost destiné à une petite surface ou un balcon, le lombricomposteur est la solution parfaite. Il faudra environ 6 mois pour pouvoir obtenir un compost mature. Avec ce type de bac à compost, vous aurez à votre disposition plusieurs bacs superposés. De plus, il contient des vers de cultures qui contribuent au compostage. Un lombricomposteur offre la possibilité de produire deux types de compost, dont un compost liquide et un compost solide pâteux. Le compost liquide est aussi appelé « thé de vers » ou « lombrithé ». Vous pouvez l’utiliser en guise de fertilisant si vous avez un jardin suspendu ou ainsi que pour vos plantes en pot, à condition de le diluer à 10%.

Gros plan sur les spécificités du composteur rotatif

Depuis quelques temps, le composteur rotatif est de plus en plus utilisé. Il s’agit d’un dispositif qui comprend un système manuel qu’il faut actionner une fois que vous aurez déposé les déchets. Il est surtout à privilégier si vous avez un jardin dont la surface est particulière étendue. En effet, il est beaucoup plus imposant qu’un lombricomposteur ou un bac à compost classique. Les modèles les plus courants proposent une contenance allant de 100 à 150 litres. Mais vous pouvez aussi trouver des modèles plus grands selon vos besoins. L’un de ses principaux avantages réside sur le fait qu’il permet d’accélérer le processus de compostage. C’est l’une des raisons pour laquelle il est souvent utilisé en complément d’un composteur classique. Il vous permettra d’obtenir du compost mature de manière régulière.