5 conseils pour éviter la panne de chaudière cet hiver

0
102
entretien périodique de la chaudière

Durant l’hiver, il arrive parfois que les chaudières tombent en panne. Chose normale puisqu’elles tournent généralement à plein régime durant le printemps et l’été, la plupart des gens n’hésitant pas à prendre des douches ou des bains chauds durant ces saisons. Pourtant, c’est en saison froide que cet équipement s’avère le plus indispensable. Ainsi, en cas de panne, l’arrêt du système de chauffage peut s’avérer préjudiciable. Pour éviter une telle situation, voici 5 conseils à suivre. 

Prévoir un entretien périodique de la chaudière

Pour éviter les pannes de chaudière cet hiver, il importe de planifier un entretien régulier de l’appareil. L’une des causes les plus courantes de dysfonctionnement de ce dernier reste en effet le défaut d’entretien. En plus d’être nécessaire, l’entretien de la chaudière favorise la longue durée de vie de l’équipement. Mais plus important encore, des entretiens effectués régulièrement permettent de prévenir d’éventuelles pannes.

En effet, en contrôlant régulièrement l’état de l’appareil, on peut déceler très rapidement les petites lésions et défaillances que celui-ci a subies. Ainsi, il sera plus simple d’anticiper les pannes grâce à la résolution de ces dernières. Pour un entretien périodique de chaudière, les experts recommandent l’intervention de chauffagistes agréés. Si vous cherchez un chauffagiste à Grace-Hollogne, cliquez sur le lien.          

Se séparer de sa chaudière aux premiers signes de défaillance

L’autre chose à faire pour éviter une panne de chaudière en hiver, c’est de libérer l’appareil après un certain temps d’usage. Pourquoi ? Parce que les chaudières, bien qu’elles aient une durée de vie d’environ 15 ans, commencent par montrer quelques signes de faiblesse un peu plus tôt. De plus, une vieille chaudière s’avère plus énergivore que les modèles récents. De ce fait, il est préférable de ne pas trop tirer sur la corde. Remplacer la chaudière dès l’apparition des premières défaillances reste la meilleure chose à faire. Cela, afin d’anticiper une éventuelle panne cet hiver.

Le moindre bruit ou le moindre cliquettement est annonciateur. Un temps de chauffage trop lent ou un défaut de pression sont d’autres signes qui doivent mettre la puce à l’oreille. 

Vérifier le niveau de combustible

Vérifier le niveau de combustible

C’est un secret de polichinelle, différents modèles de chaudières existent. Et chacun d’eux utilise un combustible différent. Pour éviter une panne en hiver, il faut prévoir suffisamment de combustible en fonction du type de chaudière que l’on possède. Pour ceux qui possèdent une chaudière à gaz par exemple, il est impératif de vérifier s’il n’y a pas d’air dans les conduits. Cela arrive souvent lorsqu’on remet le chauffage en marche après l’été. Cette situation peut bloquer l’approvisionnement en gaz.

Pour ceux qui possèdent une chaudière au mazout, il faut souvent contrôler le niveau et curer la cuve. En effet, si la pompe aspire les résidus au fond de cette dernière, cela pourrait causer des dégâts assez coûteux.

Pour finir, il faut se servir de la chaudière uniquement quand cela s’avère nécessaire. Ainsi, l’on économisera du combustible tout en laissant au repos le système. Ce qui réduit le risque de panne.           

Contrôler l’isolation des canalisations

Les pannes de chaudière sont parfois dues à la mauvaise isolation des canalisations. Effectivement, des canalisations mal isolées induisent une condensation qui a pour conséquence leur figement. Ce qui entraîne une interruption subite du système de chauffage. Pour éviter une telle panne cet hiver, il vaut mieux isoler les canalisations en utilisant des gaines en mousse isolante.

Veiller soi-même à certains éléments

Dernier conseil, contrôler soi-même certains éléments. En effet, même sans l’intervention d’un expert, il est possible de scruter et régler certains détails pour garantir le bon fonctionnement de sa chaudière en hiver. Par exemple, le thermostat. Il faut vérifier ses paramètres et bien les régler pour éviter toute défaillance. Par ailleurs, il faut penser à remettre l’entièreté des fusibles après une panne d’électricité et surtout, rallumer la veilleuse de la chaudière (si celle-ci s’éteint) en suivant les instructions du guide.